Les devoirs et les leçons

Pourquoi les élèves ont-ils des devoirs et des leçons ?

 Les devoirs et les leçons:

  • permettent aux élèves de développer leur autonomie et leur sens de
    l’organisation;
  • favorisent le développement de bonnes habitudes de travail et de gestion du temps;
  • aident l’élève à approfondir leurs connaissances;
  • contribuent à resserrer les liens entre l’école et la maison et permettent aux parents de jouer un rôle quotidien dans l’éducation de leurs enfants;
  • permettent au parent de mieux connaître son enfant : découvrir ses forces, ses faiblesses, ses goûts, ses façons de travailler;
  • procurent au parent une occasion de passer du temps avec son enfant. Cependant, il faut garder en tête que ce temps doit demeurer le plus agréable possible.

 

Quel est le rôle du parent ?

Le rôle des parents est d’encadrer, de guider et d’encourager, pas d’enseigner. Donc, vous ne faites pas les choses à la place de votre enfant, mais vous le guidez et l’aidez à s’organiser et à prendre de bonnes habitudes de travail.

La période des devoirs et leçons doit prendre la forme d’un moment privilégié entre votre enfant et vous. C’est un bon moment de vous intéresser à ce que votre enfant a fait durant sa journée. Le fait de vous   intéresser à ses études ne pourra être que positif pour votre enfant. En constatant votre intérêt et l’importance que vous accordez à ce qu’il fait et à ce qu’il apprend, il sera davantage motivé à poursuivre ses efforts. Les experts font l’unanimité : l’intérêt des parents pour les études de leurs enfants est l’une des meilleures garanties de succès.

Si votre enfant ne comprend pas, posez-lui des questions, donnez-lui des pistes. Le but est de l’amener à trouver lui-même la réponse. Il se peut que vous soyez dépassé par les nouvelles méthodes d’enseignement et que vous ne compreniez pas de quoi il s’agit. Il ne s’agit pas ici d’impressionner votre enfant, mais bien de l’accompagner. Ne vous gênez pas pour lui dire que vous ne saisissez pas le problème. En accompagnant votre enfant, vous serez également en mesure d’aiguiller l’enseignant sur certaines difficultés qu’il pourrait avoir à  son insu parce qu’il n’a pas posé de questions en classe.

Votre implication diminuera au fur et à mesure que l’année scolaire avancera. Il ne s’agit pas ici de rester assis à côté de l’enfant tout au long de la période.

Le but est qu’il acquiert de l’autonomie tout en sachant qu’il peut compter sur vous lorsqu’il a des questions ou qu’il a besoin d’aide. On suggère :

  • 1ière et 2e année : Aide directe
  • 3ième : Supervision
  • 4e-5e et 6e année : Légère supervision
  • Secondaire : Supervision hebdomadaire

 

L’importance d’une routine bien établie

Il est important d’établir une routine avec votre enfant pour la période des devoirs et leçons pour l’année scolaire. Vous connaissez votre enfant mieux que n’importe qui, alors vous êtes en mesure de savoir ce qui sera le mieux pour lui.

  • Au début de l’année scolaire, choisissez ensemble le meilleur moment pour faire les devoirs et leçons. Par exemple, certains enfants auront besoin de 15 minutes pour aller jouer dehors avant de commencer. Le moment doit être favorable autant pour le parent que pour l’enfant. Soyez fidèle à ce que vous avez instauré.
  • Établissez un lieu de travail qui sera toujours le même, de préférence loin des distractions. Si l’enfant est petit (7-9 ans), prévoir un coin près de vos activités. S’il est plus vieux (10-16 ans), il pourra travailler dans sa chambre.
  • Établissez des règles claires avec votre enfant, ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Vous pouvez les mettre par écrit au besoin.
  • Il doit avoir tout son matériel (papier, crayon, gomme à effacer, aiguisoir, etc.) toujours prêt au même endroit, pour qu’il n’ait pas à se lever plusieurs fois.
  • Prévoyez un temps pour lui permettre de manger une collation et/ou de boire et d’aller à la salle de bain.
  • Lorsqu’il a sa feuille de devoirs et leçons pour la semaine, aidez l’enfant à établir un ordre de priorité selon ce qu’il a à faire et selon les activités hebdomadaires.
  • Mettez des limites pour la période des devoirs : 20 à 60 minutes par jour au primaire et de une à deux heures au secondaire.
  • Incitez-le à demander des explications au professeur le lendemain si certaines notions sont plus difficiles à comprendre. Le parent peut aussi appuyer l’enfant en écrivant un petit mot dans l’agenda afin que l’enseignant révise la matière avec lui.
  • Restez en contact avec l’enseignant.

 

Trucs et outils qui pourront vous aider :

  • Mettre par écrit ce qu’il a à faire à chaque soir et demandez à l’enfant de cocher au fur et à mesure que c’est fait. Le fait de savoir ce qui s’en vient, comment tout va se dérouler et combien de temps il faudra, rassure les enfants et les aide à se situer dans le temps. Ils ont l’impression d’être en contrôle de la période des devoirs et leçons.
  • Pour les plus vieux, encouragez-les à utiliser leur agenda, ça leur servira tout au long de leur vie.
  • Vous pouvez utiliser une minuterie afin de bien limiter le temps alloué aux devoirs et leçons. Pour certains enfants, c’est un bon moyen de les aider à se familiariser avec la notion du temps et le fait d’avoir une limite de temps est souvent un stimulant. Ça évite également que la période des devoirs et leçons ne s’éternise. Lorsque la sonnerie se fait entendre, c’est terminé.
  • N’oubliez jamais que l’apprentissage passe par les cinq sens, n’ayez pas peur d’utiliser des références corporelles, visuelles, auditives.
  • Terminez la période des leçons par quelque chose de stimulant pour l’enfant, quelque chose qu’il aime beaucoup, quelque chose de facile.

 

Bonne année scolaire !!

Nathalie Fecteau


Ce billet a été publié dans la catégorie Articles. Ajoutez le permalien aux favoris.