Déjà le secondaire?!?!

Comme le temps passe vite… Hier encore, votre petit trésor jouait dans le carré de sable et commençait tout juste à lire. Mais dernièrement, il a entamé sa toute dernière année du primaire. Avec celle-ci vient aussi le choix d’une nouvelle école pour l’an prochain. Déjà?!?! Oui pour certaines écoles vous devez vous y prendre dès l’automne. Vous devez également faire un choix de programme et décider si vous opterez pour un établissement privé ou public. Dans les lignes qui suivent, nous mettrons de l’ordre dans tout cela afin de vous permettre de savoir par où commencer.

Le privé

Si vous souhaitez que votre enfant fréquente une école privée, vous devez tout d’abord savoir que votre enfant devra réussir un examen avant de pouvoir y être admis. Ces examens ont lieu à l’automne afin que vous puissiez trouver un plan B si votre enfant n’est pas admis. Voici les étapes à suivre si vous êtes intéressés par un établissement privé :

  1. Allez voir les sites internet de plusieurs écoles privées afin de voir les différents programmes qui y sont offerts.
  2. Faites une liste des programmes et écoles qui vous semblent les plus intéressants.
  3. Notez les dates de portes ouvertes et allez visiter 2 ou 3 écoles.
  4. Finalement, inscrivez votre enfant à 1 ou 2 examens.

Il pourrait être bien de revoir avec lui quelques notions de français et de mathématiques avant qu’il n’aille passer ses examens. Le jour venu, ne lui mettez pas de pression. Dites-lui de faire de son mieux et que tout ira bien.

Le public

Si votre choix se tourne vers le public, sachez que vous devrez également faire un choix de programme ou d’option. Certains programmes peuvent exiger une moyenne plus élevée et il est possible que l’élève doive passer un examen d’adaptation. Prenez le temps d’aller voir les programmes offerts dans votre commission scolaire. Pour les programmes sports-études, il est souvent possible de fréquenter une commission scolaire différente de celle où vous habitez.

Maintenant que vous savez par où commencer, n’oubliez pas le plus important, soit le bonheur de votre enfant. Alors, prenez du temps pour faire cela avec lui et écoutez ce qu’il a à vous dire, vous pourriez être agréablement surpris!

Julie Brochu, Enseignante

Ce billet a été publié dans la catégorie Articles. Ajoutez le permalien aux favoris.