Comment rendre la période des leçons plus intéressante, plus motivante?

En fait, la période des leçons est très importante pour l’enfant, car elle lui permet de mémoriser et consolider de nouveaux apprentissages, de développer son autonomie de même que certaines méthodes de travail. L’enfant en profite pour partager avec ses parents les notions apprises en classe. Ces apprentissages seront vérifiés par l’enseignant lors de la révision de semaine.

Malgré le fait que les parents aient appliqué tous les conseils des spécialistes – respecter l’horaire établi en début d’année, trouver un lieu convenable, avoir tous les outils à la portée de l’enfant, rester patient, etc. – il  reste que, dans la réalité, ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Cette période quotidienne, souvent routinière, peut être très ennuyante et même devenir  une source de conflit entre le parent et l’enfant. Pourquoi ne pas casser cette routine en y ajoutant du piquant !

Passez du mode statique au mode interactif !

Il est prouvé que le cerveau enregistre beaucoup mieux et plus facilement l’information lorsque celle-ci passe par plusieurs sens. Alors, voici comment vous pouvez aider votre enfant à acquérir des connaissances de façon beaucoup plus amusante et sans qu’il ait l’impression de travailler et d’apprendre par cœur !

Soyez créatif et imaginatif, n’ayez pas peur du ridicule. Faites participer votre enfant dans la modification ou la création d’un jeu ou d’une activité. Ce sera une belle occasion de partager du bon temps ensemble et par le fait même de lui faire réviser ses notions sans qu’il ne s’en rende compte.

  

Différentes façons de réviser les leçons de façon amusante

Lecture :

  • boîtes de céréales
  • livre de recettes
  • dans une revue – l’abonner à une revue qu’il aime beaucoup
  • sur internet, à propos d’un sujet qui l’intéresse beaucoup, comme, par exemple, les dinosaures ou le hockey.
  • chasse aux trésors, en lui faisant lire les étapes à suivre
  • panneaux publicitaires.

 

Les mots de vocabulaire :

En modifiant un jeu de société

  • serpents et échelle s – faire piger un mot à l’enfant et il doit le lire; piger un mot pour l’enfant et lui demander de vous l’épeler (n’hésitez pas à le faire chacun votre tour, ça va permettre à l’enfant de voir le mot à nouveau) Vous pouvez vous tromper des fois !
  • Jeu de poches – coller des mots de vocabulaire sur chacun des trous. Lorsque l’enfant entre une poche, il doit lire le mot qui y est indiqué.

 

Faites écrire les mots de vocabulaire :

  • en utilisant les lettres d’un jeu de société
  • en utilisant des lettres aimantées
  • en utilisant de la pâte à modeler
  • en les traçant sur du papier sablé
  • en les traçant dans un bac de sable
  • en les écrivant à l’ordinateur
  • en les écrivant avec de la craie à l’extérieur.

 

Jouez au bonhomme pendu en utilisant le vocabulaire de la semaine

Sautez en épelant le mot de vocabulaire

Découpez les mots de vocabulaire en syllabes et demandez-lui de les reconstruire.

Pour les mots plus difficiles, faites lui faire découvrir les pièges en les encerclant en vert ou d’une couleur de sa préférence. Par exemple, dans le mot symphonie, faites-lui encercler le « y » et le « ph », comme étant les pièges du mot. Une autre journée, demandez-lui de vous dire les pièges de ce mot.

Les verbes :

Faites lui écrire le verbe, mais en lui demandant de changer de couleur (le rouge de préférence) pour la terminaison.

  •  Exemple :      je dansais, tu dansais

Chantez le verbe ensemble

Inventez des phrases ridicules avec le verbe

Pour les temps de verbe, passé-présent-futur, disposez trois cerceaux ou faites des cercles avec de la corde par terre, demandez à l’enfant de se mettre debout dans le cercle du milieu lui expliquant que celui-ci représente le présent, (aujourd’hui). Ensuite, demandez-lui d’avancer dans le cercle en avant de lui et expliquez-lui que celui-ci est le futur, (demain). Enfin, faites-le revenir dans celui du milieu et demandez-lui de reculer dans le cercle derrière lui en regardant en avant. Précisez que celui-là c’était le passé (hier).

Vous pouvez utiliser les cerceaux en lui dictant une phrase avec le verbe de la semaine et vous lui demandez de se placer dans le bon cercle. Exemple :

« Paul a mangé une pomme »: L’enfant devra reculer dans le cercle derrière lui.

«Paul mangera une pomme»: L’enfant avance dans le cercle devant lui.

Le calcul :

  • Utilisez différentes matières pour faire compter l’enfant : macaroni, fèves, collants, cherrios)
  • Utilisez des jetons de couleur. Chaque couleur représente une valeur qu’on écrit sur un carton. Les jetons rouges comptent pour 2, les jetons verts pour 5, les jetons jaunes pour 10. On peut faire pratiquer l’enfant à compter par bond. À chaque fois qu’il dépose un jeton dans une banque, il compte selon la valeur du jeton.
  • En utilisant de la monnaie, étiqueter des items avec différents prix et l’enfant doit vous dire le montant que l’item coûte.

 

Les tables de multiplication :

En utilisant un jeu de société

  • Lorsqu’on lance les dés, on multiplie les nombres sur les deux dés.
  • Avant de jeter les dés ou de piger une carte, vous devez donner la réponse d’une opération inscrite sur un bout de papier que vous avez préparé auparavant.
  • Mettre une multiplication à résoudre au dessus des trous d’un jeu de poche.
  • Jeux de marionnettes avec les doigts

 

Préparez des questions quiz ensemble, en y inscrivant les réponses au verso, à propos de toutes les notions de la semaine. Vous y déposez les papiers dans une boîte et les pigez à n’importe quel moment de la journée.

Tous les moments du quotidien seront bons pour lui faire réviser des notions académiques !

  • À l’épicerie
  • À la banque
  • En faisant une recette
  • En auto

 

Amusez-vous bien !!

Nathalie Fecteau

Ce billet a été publié dans la catégorie Articles. Ajoutez le permalien aux favoris.