Les différents types de livres

Les livres peuvent être intégrés dans la vie de l’enfant dès les premiers mois de sa vie. Vous pouvez le faire en lui faisant la lecture, en laissant simplement des livres de son âge à sa disposition ou bien en lui donnant vous-même un modèle positif en ce sens, c’est-à-dire en lisant. Voyons les différentes catégories de livres qui existent :

Le livre de bain et le livre de tissu sont une excellente façon d’introduire le livre en utilisant le jeu. L’enfant peut manipuler le livre, jouer avec le livre dans le bain (pour celui du bain) tout comme partout ailleurs dans la maison. Celui-ci peut se retrouver dans le lit de l’enfant et il peut le porter à sa bouche sans se faire réprimander. On peut s’en servir également pour faire la lecture à bébé. Être en possession de ces livres, c’est toujours amusant, sécurisant et très positif.

Les livres de bruit sont des livres conçus pour initier l’enfant aux onomatopées (des mots qui représentent un objet par son son). C’est une bonne façon de mettre l’enfant en contact avec ses premiers sons. Par exemple, on pourrait voir l’image d’un train sous lequel seraient inscrits les sons « tchou tchou ».

Les imagiers sont des livres remplis d’images familières, comme des formes ou des animaux. Le nom de chaque objet est inscrit sous l’image. Il y en a différents types : il peut y avoir une ou plusieurs images par page, par exemple. Il y en a aussi qui comportent plusieurs images par page et qui introduisent certaines catégories d’objets. L’adulte peut dire les mots en pointant les images correspondantes afin de faire acquérir du nouveau vocabulaire à l’enfant.

Certains livres permettent la manipulation : les livres casse-tête, les livres avec des textures, les livres en 3D et ceux avec des languettes qui font bouger les personnages. Ces livres permettent à l’enfant de s’amuser avec le livre de façon autonome, et ce, même s’il ne sait pas encore lire.

Les contes invitent à l’enfant à se projeter dans un univers fantastique, à se créer un monde ou à revoir certains de leurs personnages préférés dans la même situation que dans un film qu’ils ont vu, par exemple.

Les histoires courtes sont très stimulantes car les phrases, dont le nombre correspond bien au niveau de l’enfant, sont soutenues par des illustrations vives et colorées, qui enrichissent le texte.

Les livres de contexte sont des livres qui, par le biais d’un personnage auquel l’enfant peut s’identifier, mettent en situation un fait vécu ou qui sera vécu par l’enfant.

Les livres de recettes pour enfants sont en soi très divertissants car, en plus d’apprendre de nouveaux mots, l’enfant fait une activité avec son parent et il passe du bon temps grâce au livre!

Les documentaires permettent à l’enfant de se documenter sur un sujet qui l’intéresse. Ils sont souvent sous-estimés, mais la majorité d’entre eux contiennent autant de texte que d’images.

Les livres gradués sont idéals pour les enfants qui apprennent à lire. Les histoires sont variées et ne contiennent pas trop de mots. Au fur et à mesure que l’enfant évolue, il peut changer de niveau afin de continuer à améliorer son niveau de lecture.

Les romans sont destinés au lecteur intermédiaire, car ils contiennent souvent très peu d’images. Une très grande variété de romans est offerte aux jeunes lecteurs. Comme l’éventail de choix est grand, il se peut que votre enfant ne trouve pas dès la première fois le type de roman qu’il préfère. Il devra donc faire plusieurs essais et vous devrez l’encourager dans ses recherches.

À suivre! Mon prochain article vous proposera des conseils pour aider les enfants à apprivoiser les livres…

 Nathalie Fecteau
Éducatrice spécialisée
Ce billet a été publié dans la catégorie Articles. Ajoutez le permalien aux favoris.
articles récents
Voir tous les articles
articles du mois
Voir toutes les nouvelles